Quels sont les risques de rénover son logement soi-même?

Rénover son logement soi-même présente des risques lorsqu’on ne dispose pas de compétences confirmées en rénovation. Il existe certes des travaux que l’on peut faire soi-même. Cependant, il existe une différence entre réussir des travaux et les réussir avec des résultats qualitatifs. Comme la qualité des travaux compte, il vaut mieux ne pas rénover son logement soi-même. Quels sont les risques ? Voici les détails.

Rénover son logement soi-même : des risques de malfaçons

Rénover son logement soi-même constitue, certes, une solution économique. Même si on réalise de petits travaux, ils peuvent toujours faire grossir la note une fois les travaux achevés par les professionnels. En tout cas, la plupart des professionnels déconseillent la réalisation des travaux par les particuliers. Les risques de malfaçons sont très élevés et lorsqu’il y a malfaçon, cela va compromettre l’ensemble des travaux déjà réalisés. Outre cela, effectuer soi-même les travaux ne permet pas non plus :

En parallèle : Quelles aides pour changer ses fenêtres en 2021 ?

  • D’obtenir des résultats qualitatifs.
  • D’obtenir des garanties sur la solidité et la durabilité des travaux.
  • De préserver l’étanchéité du logement.

Outre cela, réaliser soi-même les petits travaux peut aussi avoir des conséquences auprès de la loi si aucune déclaration n’a été faite. Il est important alors de faire appel aux professionnels de la construction ou de la rénovation pour avoir l’esprit tranquille sur la qualité des travaux.

Par ailleurs, en absence de garantie décennale sur la réalisation des travaux, on peut avoir des difficultés à revendre le logement lorsque le moment sera venu. Cette garantie peut en effet garantir les sinistres et les malfaçons qui surviennent jusqu’à 10 ans après la fin des travaux.

A lire aussi : Comment choisir les couleurs de sa façade ?

Rénover son logement soi-même : des risques sur la sécurité

Évidemment, un logement rénové par soi-même présente des risques sur sa sécurité et ceux des autres occupants. On s’expose en effet à de nombreux risques si les travaux ne sont pas conformes aux normes appliquées par la loi. Il existe en effet des travaux qui nécessitent l’intervention des professionnels. Il s’agit :

  • Les travaux de démolition d’une cloison.
  • Les travaux d’électricité et de plomberie.
  • Les travaux exigeant une garantie : l’installation d’un nouveau chauffage ou d’une pompe à chaleur,
  • Les reprises en sous-œuvre.
  • Les ravalements de façade.
  • Les interventions sur votre toiture ou votre charpente.
  • Les travaux d’isolation et autres travaux de rénovation énergétique.

Pour minimiser les risques d’accident sur un chantier, il vaut mieux alors engager des experts. Ces derniers sont déjà équipés pour de tels travaux. De plus, si les travaux ne sont pas conformes aux normes, ils ne seront pas couverts par l’assurance.

Rénover son logement soi-même : couverture d’assurance limitée

Entreprendre soi-même la rénovation d’un logement est une mauvaise Idée. La raison est simple : il existe des normes obligatoires à respecter si on est couvert par une assurance habitation. Ces normes ont été mises en place pour assurer la bonne mise en œuvre du chantier, mais aussi de ses matériaux. Certains travaux doivent être attestés par des artisans certifiés si on veut obtenir une couverture d’assurance comme :

  • Le désamiantage de toiture.
  • L’installation d’une chaudière et de pompes à chaleur.
  • L’installation ou le remplacement des fenêtres.

Dans le cas d’un sinistre, les compagnies d’assurance peuvent avoir le droit de refuser d’indemniser les dommages s’ils n’ont pas été réalisés par des professionnels.

Rénover son logement soi-même : aucune demande d’aide acceptée par l’État

Rénover son logement soi-même, c’est se lancer dans un terrain miné. Ce n’est pas tout, on se privera des aides proposées par l’État. Les aides à la rénovation continuent d’augmenter, car elles sont inscrites dans le cadre de la transition écologique et dans la lutte contre les passoires thermiques. Conscient des coûts de rénovation importants, l’État propose différentes aides à la rénovation pour ne citer que :

Quelle que soit l’aide que l’on convoite, il est toujours mentionné l’obligation des propriétaires à faire réaliser les travaux par des professionnels.